CENTRE D'APPRENTISSAGE

ANALYSE FONDAMENTALE

Comprendre l'analyse fondamentale

Les deux principales approches analytiques appliquées au marché des changes sont l'analyse fondamentale et l'analyse technique. L'analyse fondamentale se base sur des théories financières et économiques ainsi que sur des données politiques pour déterminer les forces de l'offre et de la demande. Elle se concentre sur les causes des mouvements du marché, tandis que l'analyse technique s'attache à étudier les effets des mouvements de marché. Il s'agit de la principale différence entre ces deux approches.

L'analyse fondamentale prend en compte les indicateurs macroéconomiques, l'étude des marchés d'actifs et des conditions politiques dans l'évaluation de la devise d'un pays par rapport à une autre. Les indicateurs macroéconomiques comprennent différents types de données telles que le taux de croissance (calculé à partir du Produit intérieur brut), les taux d'intérêt, d'inflation et de chômage, la masse monétaire, les réserves de change et la productivité. Les marchés financiers incluent les marchés des actions, des obligations et des biens immobiliers. Les considérations politiques affectent le niveau de confiance accordée au gouvernement d'un pays, le climat de stabilité et le degré de certitude.

Les gouvernements s'opposent parfois aux forces du marché affectant leurs devises, en intervenant pour empêcher une surévaluation ou une sous-évaluation trop importante. Les interventions sur le marché des changes sont contrôlées par les banques centrales et ont généralement un impact important, quoique temporaire, sur les marchés FX. Une banque centrale peut ainsi mettre en place une politique d'achat/vente de sa propre devise afin de stabiliser son cours face à une devise concurrente. Les principales banques centrales mondiales peuvent également intervenir conjointement pour engendrer un effet bien plus prononcé. Certains gouvernements parviennent également à agir sur les taux de change en faisant simplement peser la menace d'une intervention. La liste ci-dessous regroupe les principaux indicateurs économiques pour les États-Unis :

Compte courant

La balance courante est une donnée importante du commerce international : elle fait la synthèse des flux monétaires d'un pays résultant des échanges internationaux de biens et services, revenus et transferts courants. La balance commerciale est incluse dans la balance courante. Un déficit de balance courante affaiblit généralement la devise concernée.

Balance commerciale

La balance commerciale reflète la différence entre les exportations et les importations de biens réalisées par un pays. Une balance commerciale positive, ou excédentaire, caractérise un pays dont les exportations excèdent les importations. Une balance commerciale négative, ou déficitaire, caractérise un pays dont les importations excèdent les exportations.

Les acteurs du marché du Forex accordent une attention toute particulière aux balances commerciales compte tenu de l'influence qu'elles peuvent avoir. Cet élément est souvent utilisé pour jauger l'activité économique globale d'un pays ou d'une région. Les activités d'exportation reflètent non seulement la position du pays en question sur une échelle de compétitivité, mais également la vigueur de l'activité économique étrangère. La tendance des activités d'importation reflète quant à elle le dynamisme de l'activité économique nationale.

Un pays subissant un important déficit de balance commerciale tend à avoir une devise plus faible. Cependant, cette situation peut être contrebalancée par un flux conséquent d'investissements financiers entrants.

Index des biens durables

Un rapport sur les commandes de biens durables recense les nouvelles commandes effectuées auprès de fabricants nationaux pour des livraisons immédiates ou futures de biens dits « durables », dont la durée de vie est relativement longue. Les variations mensuelles en pourcentage reflètent l'évolution de ces commandes.

L'indice des biens durables constitue un indicateur majeur des tendances du secteur manufacturier. L'augmentation des commandes de biens durables s'associe habituellement à une activité économique accrue et peut engendrer une hausse des taux d'intérêt à court terme : un mouvement généralement bénéfique pour une devise.

Produit intérieur brut

Le produit intérieur brut (PIB) est l’un des agrégats majeurs des comptes nationaux. Il indique la valeur marchande de l'ensemble des biens et services produits au sein d'un pays. Premier indicateur de la puissance économique, le PIB, calculé chaque trimestre (aux États-Unis) est suivi de très près.

Le rapport sur le PIB fait l'objet de trois publications : 1) publication anticipée (1re publication) ; 2) publication préliminaire (1re révision) ; et 3) publication finale (2de et dernière révision). Ces révisions successives ont généralement un impact important sur les marchés.

Ainsi, à l'annonce d'une hausse du PIB, on s'attend habituellement à une augmentation des taux d'intérêt, un point à priori positif pour la devise concernée, du moins sur le court terme, et en l'absence de pressions d'inflation contradictoires.

En plus des chiffres du PIB, le déflateur du PIB est également pris en compte. Celui-ci reflète l'impact des mouvements de prix sur le PIB global ainsi que sur chacune de ses composantes. Le déflateur du PIB, tout comme l'IPC, est un indicateur économique clé. Le déflateur du PIB présente l'avantage de ne pas être un panier fixe de biens et services. Par conséquent, l'évolution des modèles de consommation et l'introduction de nouveaux biens et services sont reflétées par le déflateur.

Mises en chantier

Le rapport sur les mises en chantier mesure chaque mois le nombre d’unités d’habitation (maisons et appartements) dont la construction a débuté. Les mises en chantier sont suivies de près, car elles donnent un aperçu général du sentiment économique. Un secteur de construction dynamique dénote généralement une augmentation de l'activité et de la confiance économiques et peut annoncer une hausse des taux d’intérêt à court terme.

Indice des prix à la consommation

L'indice des prix à la consommation (IPC) permet de mesurer l'inflation. Il mesure l'évolution du niveau moyen des prix des biens et services consommés par les ménages.

L'IPC est un indicateur d'inflation de premier plan puisque les dépenses des ménages représentent près de deux tiers de l'activité économique. À une augmentation de l'IPC succède souvent une hausse des taux d'intérêt à court terme pouvant contribuer à soutenir une devise sur le court terme. Cependant, si l'inflation devient un problème durable, la confiance dans la devise concernée s'en trouvera à terme compromise et affaiblie.

Rapport sur la masse salariale

Le rapport sur la masse salariale ou « Payroll Employment report » est aujourd'hui considéré comme le plus grand indicateur économique des États-Unis. Il est traditionnellement publié chaque premier vendredi du mois. Ce rapport fournit une vue d'ensemble de l'économie et recense le nombre d'employés en activité dans les secteurs non agricoles et les entités gouvernementales. Les variations mensuelles de masse salariale reflètent le nombre net de nouveaux emplois créés ou supprimés au cours du mois. En tant qu'indicateur économique important, le rapport sur la masse salariale est largement suivi.

Les augmentations notoires de la masse salariale sont interprétées comme les signes d'une activité économique vigoureuse susceptible de générer une hausse des taux d'intérêt, ce qui est généralement bénéfique pour la devise concernée, du moins à court terme. Cependant, si l'on compte avec une intensification de la pression inflationniste, cela peut au contraire compromettre la confiance dans une devise sur le long terme.

Indice des prix à la production

L'indice des prix à la production reflète la fluctuation mensuelle des prix de gros ventilée par bien de consommation, industrie et étape de production.

L'IPP est un indicateur d'inflation clé, car il mesure les variations de prix au sein du secteur manufacturier : en effet, l'inflation constatée au stade de la production se retrouve bien souvent au stade du produit fini et affecte donc le pouvoir d'achat du consommateur.

À propos d'USGFX
Plateformes
Types de compte
Actualités et analyses de marché
Centre d'apprentissage
Partenaires et affiliés