CENTRE D'APPRENTISSAGE

ANALYSE TECHNIQUE

Le concept de trading Forex est simple dès lors que l'on considère une devise comme un produit dont la valeur fluctue par rapport à une autre devise. En achetant (ou en vendant) une devise, les opérateurs du Forex cherchent à tirer profit des mouvements de cours. Toute la force du FX réside dans ses coûts de transaction extrêmement bas. Cela permet en effet de négocier des transactions à très court terme (quelques secondes), aussi bien que sur une durée plus longue.

COMMENT INTERPRÉTER UNE ANALYSE TECHNIQUE

Déterminer la tendance

L'essentiel de l'analyse technique se résume au célèbre dicton : « la tendance est votre amie ». Déterminer la tendance dominante vous aidera à mieux comprendre l'orientation générale du marché et vous permettra d'y voir plus clair, notamment lorsque des mouvements à court terme viennent brouiller les pistes. Les graphiques hebdomadaires et mensuels se prêtent davantage à l'identification des tendances à long terme. Une fois la tendance générale identifiée, vous pourrez sélectionner la tendance correspondant à votre horizon de transaction. Ainsi, vous pourrez efficacement acheter dans le creux lors d'une tendance haussière et vendre sur les pics haussiers dans une tendance baissière.

Support et résistance

Les niveaux de support et de résistance sont les zones d'un graphique illustrant la récurrence des pressions haussières et baissières. Le niveau de support relie habituellement les points les plus bas de tout graphique (horaire, hebdomadaire ou annuel), tandis que le niveau de résistance désigne la ligne des pics haussiers, située dans la partie supérieure du graphique. Ces zones de creux et de pics sont identifiées comme des lignes de support et de résistance lorsqu'elles illustrent une tendance récurrente. Il est conseillé d'acheter et de vendre au plus près des niveaux de support/résistance, car les ils sont rarement « cassés » (inversion de tendance).

Lorsque ces niveaux sont cassés, il n'est pas rare que leurs rôles s'inversent. Ainsi, dans un marché haussier, un niveau de résistance cassé peut servir de support à la tendance haussière, tandis que dans un marché baissier, un niveau de support cassé est susceptible de se transformer en résistance.

Lignes et canaux

Les lignes de tendance sont des outils efficaces, quoique simples, qui permettent de confirmer l'orientation des tendances de marché. Une droite ascendante est tracée en reliant au moins deux points « plus bas » successifs (points où les cours baissiers ont buté). Naturellement, le second point doit se situer au-dessus du premier. La continuité de cette ligne nous aide à déterminer la tendance que le marché va suivre. Une ligne haussière permet d'identifier concrètement les niveaux/lignes du support. Quant aux lignes baissières, elles sont également tracées à partir d'au moins deux points. La validité d'une ligne de tendance dépend en partie du nombre de points de connexion utilisés. Cependant, il faut noter que ces points ne doivent pas être situés trop près les uns des autres. Un canal de tendance désigne la zone de fluctuation des prix située entre une droite de support et une droite de résistance parallèles. Ces lignes forment un couloir de prix ascendant ou descendant. Un canal se forme généralement entre un point donné d'une ligne de tendance et les deux points de connexion de la ligne opposée.

PRINCIPALES THÉORIES

Graphiques

Trois principaux types de graphique sont utilisés en analyse technique :

Graphique linéaire :
Le graphique linéaire illustre l'évolution du taux de change d'une devise sur une période donnée. La ligne est tracée en reliant les prix de fermeture journaliers.

Graphique à barres :
Le graphique en barres illustre la performance du cours d'une paire de devises. Il se compose de barres verticales placées à des intervalles de temps prédéfinis au cours d'une même journée (ex. toutes les 30 minutes). Chaque barre présente 4 ramifications correspondant aux taux de change à l'ouverture, à la clôture, plus haut et plus bas (OCHB) sur un intervalle de temps donné.

Chandeliers japonais :
Le graphique en chandeliers japonais est une variante du graphique à barres, à la différence qu'il représente les prix OCHB sous forme de « chandeliers », avec une mèche à chaque extrémité. Lorsque le taux d'ouverture est plus élevé que le taux de clôture, le chandelier est « plein ». Lorsque le taux de clôture excède le taux d'ouverture, le chandelier est « vide ».

Niveaux de support et de résistance

L'un des objectifs de l'analyse technique consiste à identifier des niveaux de « support » et de « résistance ». Il est admis que l'activité du marché aura tendance à se situer au-dessus de son niveau de support et au-dessous de sa résistance. Un niveau de support indique un niveau de prix en deçà duquel la devise en question est peu encline à descendre. Si les prix butent continuellement sur un point en particulier, alors un support en ligne droite en résultera.

Le niveau de résistance indique quant à lui un niveau de prix au-delà duquel la devise en question est peu encline à monter. Si les prix butent continuellement sur un même point de pic, la ligne de résistance sera également droite.

Si les prix cassent un niveau de support ou de résistance, on s'attend alors à ce que le marché suive cette nouvelle orientation. Ces niveaux sont déterminés grâce à l'analyse du graphique, en prenant en compte l'historique du marché et les périodes durant lesquelles les niveaux de support et de résistance ont résisté aux cassures.

Moyennes mobiles

Les moyennes mobiles constituent un autre outil utile dans le suivi des tendances de prix. Une moyenne mobile (ou glissante) est, dans sa forme la plus simple, une moyenne des prix qui évolue au fil du temps. Une moyenne mobile sur 10 jours est calculée en additionnant les prix de clôture constatés sur les 10 derniers jours et en divisant cette somme par 10. Le jour suivant, le prix le plus ancien est supprimé pour laisser place au prix de clôture du jour, puis la somme de tous les prix est à nouveau divisée par 10. De cette façon, la moyenne « glisse » jour après jour.

Les moyennes mobiles constituent une approche plus mécanique des points d'entrée et de sortie du marché. Pour mieux identifier ces points, les moyennes mobiles sont souvent superposées aux graphiques à barres. Lorsque le marché se ferme au-dessus de la moyenne mobile, on y voit généralement un signal d'achat. De la même manière, une fermeture du marché en deçà de la moyenne mobile est interprétée comme un signal de vente. Certains traders préfèrent attendre que la ligne de moyenne mobile change effectivement de direction avant de la valider comme un signal d'achat ou de vente.

La sensibilité d'une ligne de moyenne mobile et le nombre de signaux d'achat/vente qu'elle génère sont directement liés à la période de temps sur laquelle cette moyenne glisse. Une moyenne mobile sur 5 jours sera plus sensible et déclenchera plus de signaux d'achat qu'une moyenne sur 20 jours. Si la moyenne est trop sensible, cela peut parfois mener à un rythme effréné d'entrées et de sorties sur le marché pour les traders. Inversement, si la moyenne n'est pas assez sensible, les traders risquent de manquer des opportunités en identifiant trop tard les signaux d'achat et de vente.

Les moyennes mobiles peuvent se révéler un outil extrêmement utile pour les cambistes adeptes de l'analyse technique.

Ligne de tendance

Une ligne de tendance permet d'identifier l'orientation du marché ainsi que ses zones potentielles de support et de résistance. Une ligne de tendance est une droite reliant au minimum deux points de pic ou de creux dans le cours d'un produit négociable. Aucun autre mouvement de prix ne doit casser la ligne de tendance entre ces deux points. Dans ces conditions, une ligne de tendance marque une zone de support ou de résistance contre laquelle les prix butent (pics et creux) sans les casser. Plus une ligne de tendance est longue, plus elle est valide, en particulier si le cours l'a atteinte plusieurs fois sans la pénétrer.

L'apparition d'une cassure sur une ligne de tendance à long terme peut indiquer une inversion imminente de la tendance. Cependant, rien ne garantit que cette inversion aura lieu. Il en va de même pour tous les indicateurs d'inversion de tendance : il n'y a aucune méthode infaillible susceptible de prédire les futurs mouvements de prix.

Double (triple) creux et double (triple) sommet

La formation d'un double ou triple creux (double bottom) fournit également une bonne indication pour la mise en place d'un ordre de vente à seuil de déclenchement (sell-stop). Ce type d'ordre est généralement placé juste en dessous des creux précédents. De même, un double ou triple sommet (double top) fournit une bonne indication pour le placement d'un ordre d'achat à seuil de déclenchement (buy-stop) juste au-dessus des pics précédents.

Retracements

Lorsqu'un marché évolue rapidement dans une direction donnée, il est parfois susceptible de subir un ressac au moment ou les investisseurs prennent leurs bénéfices. Ce phénomène est appelé un retracement (correction technique lors d’une tendance haussière et rebond lors d’une tendance baissière). Il représente souvent une bonne opportunité de retour sur le marché à des niveaux plus attractifs avant que la tendance de fond ne reprenne son cours.

La mesure des retracements se base traditionnellement sur le ratio de Fibonacci.

À propos d'USGFX
Plateformes
Types de compte
Actualités et analyses de marché
Centre d'apprentissage
Partenaires et affiliés